Catégories
Paroles

L’amour réinventé

Qui dira le vertige secret,
Les délices des dialogues muets ?
Qui saura la rusée malice
D’un délicieux rire complice ?
Quel poète prendra le crayon
Pour chanter la cime d’un chignon ?
A-t-on jamais imaginé
L’amour d’un coup réinventé ?

Il suffit qu’un tel être vous manque
Pour que tout soit ou envoûté
Ou aux heures noires décoloré.
Ô tristesse des calanques !
Le rose pleure malgré soi du noir
Le spleen attaque les jours heureux
Le coup de cœur laisse voir des bleus
A l’amertume raide à boire.

Un chut ! tarit les mauvais rêves.
L’enchantement d’un murmure se lève.
Le bloc de terre réclame sa fleur.
Le beau roman retrouve son cœur.
Ton cri me donne ton silence
Me rend la magie de nos transes.
A nouveau adoptés par l’ouvert
Nous errons hagards à l’envers.
Nous voilà cette victoire si belle,
Très exacts dans l’exceptionnel.

Tourbillon de cœurs ébahis
Plaisirs et secrets de nos nuits
J’ai reçu au cœur ton visage
Ce terrible sourire qui ravage.
J’ai éprouvé au ventre nos feux
Catastrophe connue de nous deux.
L’amour réinventé one pot.
L’amour réinventé one shot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *