Catégories
Paroles

Ode à une nuit d’été

Les sourires en fleurs, à la lumière tamisée
Le feu dans les regards, l’herbe fraîchement coupée
Si même le soleil ne veut pas se coucher
La nature s’éveille, et les masques tombés
Nous emmènent au croisement des êtres enchantés
Où danse le souvenir de cette nuit d’été

Foisonnent en terrasse
Les cocktails amoureux
Aux couleurs vivaces
Et les passants envieux
Se plongent dans leurs histoires
Auxquelles ils ne croient plus
L’été s’empare ce soir
Des malheurs inconnus

Deux amours éphémères
Bercés de leurs promesses
S’abandonnent à l’ivresse
Des embruns de la mer
Ils veulent croire au destin
A toute la providence
Que l’été puise, malin
Dans leurs belles insouciances

Les astres de lumières
Partent se promener
Ils se font regarder
Par les enfants, bien fiers
Qui jouent à s’inventer
Des souhaits de l’impossible
Ils s’endorment, paisibles,
Et rêvent à leurs côtés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *